Analyse de séquences

Séquences extraites du court-métrage “Make it Soul” de Jean-Charles Mbotti Malolo

“Make it soul”, séquence du Voyage en bus

Aide Pédagogique

"Le voyage en bus" (3'24-3'57) Mettre en relation les images et la bande-sonore, qui sont en contradiction.

Solomon dit à James Brown, sans trop s'étaler, que le voyage s'est très bien passé, avec beaucoup d'amour, comme d'habitude... Un discours ironique dont James Brown décode instantanément le sens pour le vivre lui aussi au quotidien. Le spectateur, lui, a besoin des images pour entrevoir la réalité : la pompe à essence réservée aux Blancs symbolise à elle seule la ségrégation raciale dans le pays.
“Make it soul”, la mise en scène du mouvement

Aide Pédagogique

La caméra tournoie et virevolte, le dessin danse... Débattre sur ces mots du réalisateur Norman McLaren, pionnier de l'animation expérimentale dans les années 1940 : « L’animation n’est pas l’art du dessin-animé mais plutôt l’art des mouvements qui sont dessinés. Ce qui se passe entre chaque photogramme est plus important que ce qui existe sur chacun d’eux. Par conséquent, l’animation est l’art de manipuler l’invisible des interstices qui existent entre les photogrammes. »

Vide