“L’aventure de Mme Muir”, exploiter le film en lien avec les disciplines

FRANCAIS

● Élaborer une fiche-technique du film en s’aidant de la carte postale, avec titre, réalisateur, durée, pays de production, année… Écrire le résumé ou le synopsis de l’histoire afin de compléter la fiche-technique puis rédiger une critique du film (qui utilisera la fiche-technique et le synopsis) en insistant sur l’argumentation.
● Lire la critique du film sur le site Il était une fois le cinéma
● S’approprier une scène marquante du film et l’écrire.
● Écrire l’histoire du point de vue du capitaine Gregg.
● Inventer une autre fin.
● L’histoire originale est tirée du roman Le Fantôme et Mme Muir : travailler autour de l’adaptation, notamment comparer le récit narratif et le récit filmique.
Voir De l’adaptation cinématographique de textes littéraires

ANGLAIS

● Travailler la compréhension orale à partir des pistes sonores et de la bande-annonce en anglais. Voir Pistes sonores et Bande-annonce (2’38) : https://www.youtube.com/watch?v=n-X00-BoG9o
● Focus sur John Keats : il est l’un des plus grands poètes anglais, mort à 25 ans (1821). Son Ode to a nightingale (Ode à un rossignol) est l’un de ses poèmes les plus célèbres. Le capitaine en récite quelques vers. Poème en version anglaise et française en téléchargement ci-après.

MUSIQUE

● Sur la bande-son : voir Dossier # 213 page 16 en téléchargement ci-après.
● Le compositeur Bernard Herrmann : revenir sur quelques thèmes de films célèbres composés par Herrmann, en particulier sa collaboration avec Hitchcock : Sueurs froides (A. Hitchcock, 1958), La Mort aux trousses (A. Hitchcock, 1959), Psychose (A. Hitchcock, 1960), Taxi Driver (M. Scorcese, 1976).

ARTS VISUELS

Recréer une affiche du film en insistant sur une idée forte.

HISTOIRE DES ARTS

● Joseph L. Mankiewicz : sa vie, son œuvre…
● Les fantômes au cinéma : le film de fantôme est un sous-genre du cinéma fantastique. Notons par exemple le sublime Carnival of Souls (H. Harvey, 1962) mais aussi Les innocents (J. Clayton, 1961), La chute de la maison Usher (J. Epstein, 1928), Sixième Sens (M. Night Shyamalan, 2000), Amityville, la maison du diable (S. Rosenberg, 1979), Les Autres (A. Amenábar, 2001) ou… SOS Fantômes (I. Reitman, 1984).
Voir le sujet traité par l’Institut-image
Pour aller plus loin, voir la vidéo de l’émission Blow Up d’Arte consacrée au sujet (14’01).
● Images ricochet : la maison hantée est régulièrement visitée dans le cinéma d’horreur, l’une des plus célèbres étant celle d’Amityville, la maison du diable (S. Rosenberg, 1979).
Les intérieurs, lors de la première nuit, évoque l’ambiance de la Belle découvrant le château de La Belle et la Bête (J. Cocteau, 1946).
Une scène de référence avec une héroïne contemplant un tableau : l’inoubliable Vertigo (Sueurs froides) d’Alfred Hitchcock (1958) : voir : https://www.youtube.com/watch?v=d-kcczAff40.
L’idée de la porte qui se referme sur les personnages en fin de film a été reprise dans plusieurs longs-métrages et est demeurée particulièrement renommée dans La Prisonnière du désert (John Ford, 1956). Voir : https://www.youtube.com/watch?v=dJpO-GkcSXM

Pour aller plus loin, voir Références cinématographiques


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /homepages/8/d939535460/htdocs/mediatarn/wp-content/plugins/elementor-custom-widgets/widgets/photogramme.php on line 552
Précédent
Suivant